Bad 25 : Deluxe Edition 3CD + DVD

Comment commencer ce test sans exprimer le mot : ENFIN ! C’est certainement ce sentiment qui nous anime durant la découverte du box-set Bad 25. Enfin, car cela faisait des années que nous attendions un autre album live que celui des Jacksons. Enfin car cela faisait des années que nous attendions de découvrir un concert du Bad Tour version 88 en vidéo. Et enfin, car l’Estate avait franchement joué avec les nerfs des fans ces trois dernières années. Pour autant, passée cette découverte, le coffret Bad 25 est-il à la hauteur des attentes que nous placions en lui ? Réponse dans ce test.

Découverte du coffret :

Ce qui frappe en premier lorsque l’on déballe ce coffret, c’est la qualité des matériaux. Le touché est vraiment agréable et le logo Bad 25 sur fond noir a franchement de l’effet. Peut être qu’un effet relief plus prononcé aurait été bienvenue. A l’ouverture, on découvre tout d’abord un sticker de la cover originale avec le logo Bad 25. Le lettrage est argenté. Petite déception, l’impression est moyenne et Michael apparait flouté. Un sticker de la vraie pochette originale aurait sans doute été un clin d’oeil plus compréhensible. La découverte se poursuit et on découvre une belle pochette cartonnée avec une photo alternative qui nous plonge tout de suite dans le vif du sujet. La pochette est en fait une gatefold cover (ou pochette qui s’ouvre) et contient donc deux CD. Un premier de l’album original remasterisé et le deuxième qui contient le CD bonus avec des inédits et remixes. Au centre de la pochette on découvre de nombreuses photos de Michael et de son équipe en studio. L’impression générale est agréable et de qualité. Les CD quant à eux sont très sobres et renforcent cette impression. A noter qu’au dos de ce premier livret, on peut y voir une photo de Michael avec Frank Dileo (tous les deux sont de dos) avec un petit texte en hommage à Frank, qui fut le manager de Michael à cette époque.
En dessous, on découvre la deuxième pochette – sur le même schéma que la première –  qui contient le DVD du concert et l’album live tiré du DVD. Les photos au centre montrent la foule présente dans les différents stades. On notera deux photos des concerts français de Paris et Nice mais trop petite pour que l’on puisse pleinement en profiter.
Viennent ensuite les deux livrets du coffret : un pour la partie album et l’autre pour la partie live. Force est de constater que celui destiné à l’album est indéniablement le plus réussi. La quantité de photos inédites est impressionnante et les crédits des titres originaux sont très complets. Au centre du livret, on découvre des photos individuelles des principaux artisans de l’album Bad. Parmi eux : Quincy Jones, Bruce Swedien, Greg Phillinganes, Humberto Gattica, Matt Forger ou encore Brad Sundberg. On appréciera également – ou pas – la crinière de John Robinson ! Les titres inédits ne sont pas non plus oubliés et des textes explicatifs permettent d’en savoir un peu plus à leur sujets. A noter la faute sur Je Ne Veux Pas La Fin De Nous ou le De ressemble plutôt à un Din. L’impression générale du livret est donc excellente. Le point fort reste la quantité astronomique de photos inédites. Evvy Tavasci a fait un gros travail de recherche. Mais, la quantité implique une taille très réduite pour la plupart d’entre-elles ce qui donne tout de même un arrière goût de frustration. On attend donc la version vinyle, et donc le livret,  avec grande impatience !
Le livret de la partie live est également de grande qualité. Au fil des pages ont découvre toutes les dates du Bad Tour agrémentées de beaucoup de photos inédites de Michael sur scène. Il se termine par un aperçu du contenu du program tour d’époque et d’un texte signé John Branca et John McClain qui explique l’histoire du Bad Tour et du DVD. Le coffret se termine enfin par un poster double face représentant la couverture du program tour d’époque et, sur l’autre face, une photo inédite de Michael interprétant Another Part Of Me.

Et la musique dans tous ça ?

On entre ensuite dans le vif du sujet avec la découverte de la partie audio. Pour l’album Bad, petite déception, il s’agit toujours des bandes utilisées pour les pressages d’après 1991. Exit par exemple la spoken intro de I Just Can’t Stop Loving You (pourtant présente dans la réédition du single ces dernières semaines) ou encore la respiration de Michael dans l’intro de Smooth Criminal. Le mixage est en revanche similaire à l’édition de 2001.
C’est sans aucun doute le deuxième CD qui est le plat de résistance de Bad 25. Sans analyser tous les inédits (nous le ferons dans le prochain Men In Black), nul doute qu’ils sont de grande qualité. Enorme coup de coeur pour I’m So Blue et surtout Al Capone qui a tenu tous les fantasmes que je m’en faisais depuis toutes ces années. Cette fois, pas de doute sur la provenance ou sur le mixage. C’est bien du très grand Michael qui nous est proposé et on apprécie chaque note avec délectation. Chacun découvrira les inédits à sa guise mais leur nombre est suffisant pour ne pas avoir l’impression de s’être fait voler. Sans bouder notre plaisir, on éprouve une grande joie à découvrir enfin de l’inédit pur et dur et à mettre enfin un visage sonore sur des titres longtemps restés des noms couchés sur des pages de magazines spécialisés ou au détour d’un post lu sur un forum. Price Of Fame, Don’t Be Messin’ Round ou Al Capone en sont les exemples les plus flagrants. Mais l’écoute de Free ou I’m So Blue nous poussent à croire que bien des titres totalement inédits et inconnus, et de surcroit de grande qualité, restent encore à découvrir. On est donc indéniablement emballé à l’écoute de cette première partie et subjugué par la puissance des titres proposés. A noter que Fly Away bénéficie d’un mixage un peu différent de la version présente sur l’édition spéciale de 2001. Les nappes de synthés en intro sont, par exemple, mis un peu plus en avant.
La fin de ce deuxième CD est cependant gâchée par trois remixes inutiles et inconvenants sur une édition de ce type. Nul besoin de les détailler. Le moins pire des trois reste peut être celui de Speed Demon.

Love live ?

Le DVD était la partie la plus redoutée de Bad 25. Les premiers extraits avaient effrayé les fans et provoqué de vifs débats sur les forums. Nul doute qu’après le visionnage complet du concert, le sentiment partagé est toujours présent. Certes, le concert est époustouflant. Certes le son est de très bonne qualité et le 5.1 est plutôt bien respecté. Mais la qualité de l’image est tout de même décevante. Le bruit est omniprésent et les couleurs vives sont baveuses à souhait et totalement saturées. On peut toujours se dire qu’il vaut mieux un concert dans cette qualité que rien du tout, mais quand il s’agit de Michael Jackson et quand on sait que la quasi totalité des concerts du Bad Tour ont été tournés par des équipes professionnelles sur des supports professionnels, la qualité VHS reste dure à accepter. Non, ce débat ne sera pas clos. Il ne le sera peut être jamais. En tous cas, il s’agit d’un point négatif qui joue sur la note globale du coffret.
Le CD live tiré du concert est en revanche excellent et vraiment agréable à écouter. Malheureusement, le fait de vouloir le faire tenir sur un seul CD a obligé les ingénieurs du son à procéder à des coupes franches dans plusieurs parties et notamment l’interlude. Mais l’impression générale reste très bonne. Les puristes auront vite fait de se faire une capture audio du concert à partir du DVD (rappelons le : pour un usage personnel) pour l’apprécier dans son intégralité.

 

La note de MJLegend :

Qualité du support : 8/10
Le coffret est de très bonne qualité et agréable au touché. En revanche, la qualité d’impression est parfois un peu décevante sur certaines pages du livret (surtout due à la taille des photos qui ne pardonnent pas) et surtout sur le sticker.

originalité du support : 9/10
Le style général est excellent. C’est très classe et en même temps très riche en photos. Paradoxalement, le livret de la partie album est trop riche, ce qui implique des photos trop petites pour être pleinement appréciées. Dommage le 10/10 n’était pas très loin !

Qualité d’écoute/d’image : 6/10
Si la qualité audio est tout bonnement excellente (largement un 8/10), le coffret comporte également un DVD qu’il nous faut prendre en compte dans la note. Et là, pas de doute l’image tirée d’une VHS plombe la note.

Intérêt du contenu : 9/10
Titres rares et inédits, album live et DVD d’un concert du Bad Tour 88 : le coffret Bad 25 est à posséder.

Note Finale : 8/10
On ne va pas faire la fine bouche, Bad 25 est un coffret incontournable. La qualité du box-set et la partie live et inédite ne font aucun doute sur le fait que nous conseillons vivement, à ceux qui hésitaient encore, de le posséder dans sa discothèque. Pourtant, la qualité décevante de l’image du concert et la présence de 3 remixes inutiles font que la note globale, bien qu’excellente, rate le 9/10. C’est dommage mais vu les informations qui circulaient il y a encore quelques mois sur le net à son sujet, on peut dire que l’on revient de loin !

 

25 Responses

  1. Merci pour ce bel article et ces photos xxx
    Nous sommes tous heureux de voir cette sortie devenir realite. Effectivement : ENFIN !

    Si ca vous interesse, j’ai mis cette note sur mon FB (en anglais):
    http://on.fb.me/Pk1Y8T

    J’ai hate de lire vos commentaires detailles par titre.
    Merci MJLegend.

  2. shakur

    moi je suis d’accord avec toi sur tous les points meme le remix speed demaon qui n’est pas une torture ce vrai par rapport a ce de bad par contre pour le dvd je suis quand meme heureu car deja le concert est enorme michael est en pleine forme pas de playback (presque) et une qualitée de son superbe l’image c vrai n ‘est pas un bluray mais regarder celui de dangerous il ne fait pas beaucoup mieu non plus

  3. simonlatortue

    non d’une pipe, Amazon me l’a envoyé aujourd’hui, va falloir attendre mercredi… ça m’apprendra à cliquer pour acheter!

  4. Je suis encore sous le coup de l’émotion. Je termine à l’instant le concert. Attendu depuis des années… C’est tout simplement magnifique ! Le coffret est magnifique ! La plus part des inédits sont magnifiques !

    Alors oui le concert n’est pas de bonne qualité (merci Youtube de m’avoir habitué aux vidéos médiocres !) et oui les remixs n’ont pas vraiment leur place ici, même si j’ai pu voir certains fans en être satisfaits.

    Mais pour ma part, c’est ma première sortie avec autant d’inédits et de choses à vivre ! C’est un bijou ! Et depuis la mort de Michael Jackson, rien n’arrive à la cheville de ce coffret ! Il était temps pour l’Estate et Sony de redorer leur blason bien terne.

    On peut toujours faire plus et mieux c’est certain. Mais si l’on doit passer par une telle qualité vidéo pour une aussi belle prestation, alors tant pis ! Je prends tel quel ! (Je me demande quand même pourquoi il n’est pas possible d’améliorer plus la qualité…)

    Pourvu que ça dure !

    WHO’S BAD !
    Je suis encore sous le coup de l’émotion. Je termine à l’instant le concert.

  5. BIGBROTHER

    A titre personnel, je trouve que le contenu audio est de qualité, tout comme le coffret avec ses deux livrets, son poster, etc.). Je suis satisfait de mon achat de ce côté là. Je suis d’accord, c’est un coffret à posséder.

    Mais concernant la vidéo, je pense que les fans ne doivent pas être de mauvaise foi. La vidéo est plutôt pitoyable à voir.
    Ah peut-être si vous regardez la vidéo sur un écran 7 pouces, ça fait moins “image bouillie” , mais le but du jeu, ça reste de pouvoir la regarder sur grand écran.
    Le son du concert est bon, MJ est super sur scène mais la qualité de l’image, il faut arrêter les blagues.
    On ne peut pas accepter que cette “qualité” d’image soit vendue.

    Et si un jour l’estate vous dit qu’il ne possède qu’une cassette audio comme source pour exploiter le victory tour, vous allez acheter les yeux fermés ?

  6. salomons

    @ BIGBROTHER, Oui tout à fait lol ! Aah l’Estate et leur avarisme…Pour rappel, Michael aussi radinait et nous proposer un Thriller 25 casi bidon et des clips DVD en qualité VHS alors que la HD existait déjà..

    Bref, faudra encore repasser a la caisse pour la HD.

  7. Sairus

    Ça fessait un moment que je n’avais pas acheté un produit officiel sur Michael (le dernier remonte au DVD This is It). Et je dois dire qu’en l’achetant je n’avais pas la même excitation que quand j’ai acheté l’Ultimate Collection.

    Le packaging de ce petit coffret est bien pensé et pratique, je regret quand même les boîtes carton dans lesquelles se trouve les CDs, c’est pas très pratique. Les livrets sont superbe, mais j’aurai préféré des grands livrets avec des photos plus grandes.

    J’ai commencé l’écoute par l’album que je n’avais pas réécouté en entier depuis longtemps et je dois dire qu’avec mes petites enceintes 2.1 j’ai trouvé que le son est vraiment bon. Une fois l’album passé, je passe aux inédits : I’m so Blue qui est magnifique et les autres je les trouves moyennes (pour ma première écoute).
    Al Capone était bien sur un fantasme pour tout le monde dont moi mais je la trouve pas transcendante !
    Le remix de Leave Me Alone est pas mal mais je ne comprends pas se qu’il fait sur ce cd (il aurait du le sortir sur un disque à part) pour le reste des remix c’est nul.

    Je passe ensuite au DVD live et la je prends vraiment plaisir à voir Michael avec plein d’énergie, Je trouve même que la version live de Thriller est la meilleur que j’ai vu à ce jour et quel plaisir de voir un autre concert que celui du Yokohama.
    J’ai adoré quand le groupe joue tout seul et reprends quelques chanson de l’époque dans cet interlude.
    Ceci dit, la qualité vidéo médiocre est vraiment honteux, à qui vont-il faire croire qu’ils n’ont pas les négatifs ou ceux d’autres concerts aux Etats Unis par exemple, on ne peux pas blâmer les pirates qui préféreront le télécharger que de l’acheté !
    En définitif, c’est un très belle objet mais il y a quelques lacunes pour qu’il soit à posséder absolument ! … Aller l’Estate la prochaine fois faite un effort pour sortir un objet qui mettra tout le monde d’accord !!

  8. de mon cotée toujours pas , le coffret . …
    mais , a entendre vos commentaires .. sa reste un sacrée coffret . 9 / 10 LA NOTE ET MÊME AVEC UNE IMAGE Dégueulasse , j’ai q’une hâte ..c’est de l’avoir , mais en vrai .

  9. salomons

    Superbe revue de MJLEGEND comme d’hab.

    Me concernant, je vais à l’essentiel :

    - Le coffret en lui-même : j’ai jamais prêté attention aux présentations des coffrets, j’aime uniquement les contenus, on s’est tellement fait avoir (même du vivant de MJ) avec les coffrets, les livrets, les blabla avec des contenus parfois très bof ! Bref, je respecte les fans collectionneurs pour qui cela compte !

    - le CD 1 : Superbe remasterisation de l’album Bad ! Et oui si on prête l’oreille certains instruments (synthétiques ou notes) reviennent au premier plan, c’est très bon et agréable…Mais rien ne vaut d’écouter le master des chansons en studio mais la technologie actuelle ne le permet pas pour le moment de le faire pour le grand public.

    - le CD 2 : hyper moyen! Les inédits ne sont pas interessants à mon sens excepté l’ancêtre de Smooth Crimminal, “Al Capone”, le reste ne sont que des ébauches ou des brouillons de MJ qui n’arrivent à la cheville d’aucune chansons de l’album Bad. Sérieusement les instruments boites à rythmes des années 80′s se font grave ressentir avec des rythmes binaires plus qu’ennuyant (du style de Captain EO ou album Victory : cheap !). On dirait que MJ se servait de sa juste pour se chauffer ou alors que Quincy Jones etait au WC pendant ce temps là, bref rien de musicalement réussi mais cool d’entendre Mike, surtout lorqu’il se marre comme un dingue à la fin de “Free”. Les remixs? c’est pas mon truc…(et pourtant j’apprécie la music house entre autres)

    - le CD3 : Unbelievable ! Super concert audio, j’ai pas entendu un son aussi beau aussi limpide du Bad Tour. Le concert est “chapeau !”. Cela dit, j’ose quand même faire la comparaison avec le DANGEROUS TOUR, Bad Tour est plus electrique certes mais à mon goût trop rapide et trop précipité.. on a l’impression qu’on se dépêche de terminer le show (je ne fais pas allusion aux entractes couper au montage bien sûr). Toutes les chansons du concert du Bad Tour sont rapides et on profite moins des instruments ! Le Dangerous Tour c’est l’apogée de Michael Jackson pour moi (instrumentalement et artistiquement), le Billie Jean de Bucharest restera la version la plus “rock” du titre you know…

    - Le DVD : Aie!!! Mes amis nous allons peut-être repasser à la caisse quand l’Estate nous dira qu’il a retrouvé les bandes broacast analogiques (équilavent super DVD) ou encore les 35mm (équivalent à 3fois la qualité d’un Bluray au minimum!) et qu’il a réussi à faire des transferts HD en 4K par la NASA et la NSA (lol). Mais bon on a tellement eu l’habitude avec MJ lui-même, ses clips n’étaient même pas en qualité DVD dans les DVD officiel sortis que l’Estate, bah ils continuent dans leur logique financières : ne pas TOUT sortir d’un coup, la Légende doit continuer dans le temps…

    Conclusion : j’aime tout de même !!!! Seul regrets : “I just can’t stop loving you” en version longue n’est pas dans le coffret!! Et j’aurais voulu qu’on insiste sur Speed Demon qui est pour moi un titre qui annonce les possibilités de Michael pour les albums Dangerous et History, c’ets un titre fringant et rempli de certitude quand au carisme et à la futur stature de Michael, on sent de la vanité bien placée (King of Pop à devenir) bref un son trop en avance pour les années 80′s, complètement hors du temps et qui pour moi résume une partie de la personnalité complexe du King of Pop… ;-)

    See you soon mes amis et bonne écoute à toutes et à tous !

  10. M.Chigan

    Je trouve que les inédits sont quand même de qualité. Déjà, ils ne sont pas retouchés et de plus le mixage est vraiment bon. Seul Al Capone sonne différent des autres. peut être que la source est différente.
    Je crois que mise à part Streewalker, Michael n’a pas prit le temps de peaufiner beaucoup de titres. C’est aussi pour ça que tout ce qui sort n’est pas énormément travaillé et reste avec une sonorité brute.
    C’est aussi pour ça qu’il reprenait plus tard des démos enregistrés pour des albums pour les finaliser ensuite. Someone Put Your Hand Out est un exemple parmi d’autres…

  11. Petite question:

    On sait comment et pourquoi a été choisi le live de Wembley, mais quelqu’un sait sous quel critère le live de Bucharet a été retenu ?

  12. emmanuel

    Iceman >> le concert de Bucharest était le seul concert de MJ diffusé en direct et en mondiovision du vivant de MJ il a donc été naturellement publiés par la suite en DVD
    Mon grand regret concernant BAD 25 c’est de ne pas l’avoir reçu alors que je l’ai commandé dés sa mise en vente sur le site officiel

  13. Très bien je ne savais pas merci.

    Tout comme Salomons, le live de Billie Jean à Bucharest restera le meilleur. Je rajouterai aussi qu’un “smooth Criminal” n’en est pas un, si le Lean n’y est pas :) L’invention arrivera plus tard, mais ça reste juste magnifique à voir !

  14. simonlatortue

    Je rejoins l’avis de Salomons sur le CD 2: assez décevant.

    Autant on peut se réjouir de voir enfin mis à jour des titres qui ont fait fantasmer nombre de fans (“Al Capone”) autant la qualité d’enregitrement laisse vraiment à désirer: la voix est “en-dessous” dans tous les sens du terme: sous-mixée par rapport aux instruments et techniquement pas du niveau des versions définitives titres de “Bad” (beaucoup de ‘yaourt’!) et on a l’impression d’écouter quasiment toujours la même mélodie (rythme binaire dont parlait Salomons: tu cites “Captain Eo”, je pense plus à la version ‘arcade’ de “Smooth Criminal” :D).
    Les bonus de l’édition 2001 sont, eux, un ton nettement au-dessus, c’est peut-être pour ça qu’ils avaient été sélectionnés à l’époque…

    Bref, Will.i.am n’avait sans doute pas tort quand il disait que les demos devaient rester dans les placards. Certains s’étaient insurgés du “massacre” sur l’album “MICHAEL”, mais ces demos-là, sont quand même relativement pauvres. Quitte à sortir des démos, autant sortir celle des titres déjà connus (bon, ok, ça c’est pour les fans, pas pour la masse)

    Bref, du CD2 je retiendrai “Al Capone” pour une évidente raison (constater l’évolution d’un titre), la version française de “I Just Can’t Stop Loving You” (exit donc mes affreux mp3 grésillants), et “Price Of Fame” qui sort un peu du lot quand même. Côté remixes, celui de “Speed Demon” est pas mal finalement, le travail sur l’intro est bien foutu. Ca ne m’aurait pas dérangé que d’autres titres de l’album soit remixés dans la même veine.

    Pour le CD1, pas d’accord (pour le moment) avec Salomons: la remasterisation ne saute pas aux oreilles. Il faudra que je ré-écoute ça, mais je n’y crois pas, à leur remasterisation. Je pense que c’est plus une annonce marketing qu’autre chose (comme en 2001).

    Je n’ai pas encore écouté le CD live (mais je n’ai aucun doute sur sa qualité!) ni le DVD.

  15. M.Chigan

    Je crois qu’on ne sera pas d’accord sur la qualité du CD2.

    Concernant la version 2001, le mixage était différent de la version originale. Le son était poussé. C’est une évidence.

  16. shakur

    c cler le mixage est beaucoup plus fort que sur le son d’origine juste a mettre les 2 cd l’un apres l’autre sans toucher au volume de plus moi je trouve que les version demo on un excellent son mais de toute facon vous ete jamais content….

  17. BIGBROTHER

    Pour la mauvaise qualité d’image du DVD, c’est normal de ne pas être content.

    Pour les CD audio, je trouve que le résultat est bon , mais je ne suis pas un spécialiste côté son. Ce que j’entends me convient.

  18. j’ai acheter écoutée l’album Michael et ensuite je l’ai donnée , j’ai fais de même avec visions ….

    mais je la : garde Bad 25 , la claque .
    même avec cette saleté d’image ! mais bon .Allée la qualité du concert proposée se rattrape de l’image vidéo proposée . mais comment de pas être content du cd 2 ???
    du son ?
    Les amis , les fans ou admirateur ont parle la des titres qui ont était laissée t’elle quelle IL Y A PLUS DE 25 ANS TOUT DE MÊME . …

    Le coffret Bad 25 et vraiment le coffret a avoir absolument , la chose fatidique , grâce à se coffret l’album Bad à retrouvées son blason . j’irais même a dire que grâce a se coffret , le fan se sens respectée , honorée , et fière ? franchement oui . Car pour moi , j’en fait partie , toute cette délicatesses , de cette présentation et du contenue . bon ok , (séquence pas content ) les remixes !!!!! ba les temps changes et les dj aussi …lol . Mais bon . Se coffret moi je suis ravie . Est grâce à sa je comprend se que Michael voulais apportée de plus aux concert de dangerous et history . (seulement ) maintenant .

  19. Doudou… Merci !! Je suis entièrement d’accord avec toi.

  20. salomons

    Je reviens sur ce coffret anniversaire : globalement j’en suis satisfait ! Mais j’émet une grosse réserve sur le CD2, les inédits sont cheap excepté “Al capone” (interessant de voir l’évolution) et peut-être la sympathique ballade “I’m so blue” le reste ce sont des titres qui n’arrivent pas à la cheville de “Carrousel” de “Someone put your hands out” ou même d’une chanson anonyme des Jacksons comme “That’s what you get for being polite” (!!!). De plus, Speed Demon n’a pas été ici mis en valeur par une démo ou un dub remasterisé, c’est perso le titre le plus abouti de MJ dans BAD suivi de très près par “Dirty Diana” et “Smooth Criminal”.

    Bref, j’attendais ce coffret BAD25 principalement pour le CD et le DVD live de Wembley et peut-être aussi pour entendre la voix de Michael sur les inédits (c’est mélancolique, nostalgique et hors du temps…Bizarement MJ nous manque encore plus..).

    De manière générale, ca fait longtemps que je ne fais plus de film sur les inédits de MJ. Michael a du pondre 2 à 3 perles par session d’album ou périodes, l’essentiel de son art est dans les albums sortis.

    A mon sens, un bel hommage annviersaire pour chaque album de MJ c’est :
    - les titres originaux en bonus en version dub remasterisés piste par piste.
    - les démos des titres de l’album
    - Le Bluray du concert de la tournée de l’album + en bonus les clips videos (ceux filmés en 35mn), le tout en vrai transfert HD

    Voilà, nous savons tous que l’Estate ne sortira jamais tout cela en un seul coffret mais étaler tout ceci dans le temps pour répondre à une logique de rentabilité. Même MJ de son vivant nous sortait un Thriller 25 en dessous de la moyenne (!). Donc waitons et seeons mes amis pour voir ne serait-ce qu’un video clip ou une chanson complète live en HD Cinemascope très prochainement.

  21. M.Chigan

    “That’s What You Get (For Being Polite)” n’est pas une chanson anonyme. Elle figure sur l’album Destiny. Je n’ai pas compris ta remarque.
    De plus, Carousel a été travaillée à l’époque de Thriller et non Bad. Je pense qu’il est difficile de comparer un titre de l’album Thriller avec Bad. La différence de style rend la comparaison un peu hasardeuse.

  22. salomons

    @ M.Chigan, je compare simplement l’élaboration artistique des inédits ou démo déjà sortie de Thriller ou Dangerous avec ces titres inédits de Bad25 : la difference est flagrante, instrumentalement ces chansons ne sont pas au niveau du tout! Ca ressemble a des brouillons ou à des échauffements, point… MJ était comme nous le savons un perfectionniste, là ces titres aussi brut soient-ils, n’illustrent en aucun cas son génie.

    De plus les paroles, les mélodies et les instruments (boites à ryhtmes ou vrai composition) sont cheap (excepté Al capone bien sûr). La chanson “That’s what you get for being polite”? elle est juste 10 fois mieux élaborée, une vrai composition sortie 10 ans avant Bad dans l’anonymat de la période Jacksons, Michael était alors un compositeur en rodage et s’essayer avec Greg Philliganes et arrivait à pondre des perles…voilà où je veux en venir.

    Bref, merci à l’Estate d’avoir tout de même sortis ces inédits BAD25, c’est toujours sympa ;-) Mais je les remercie encore plus d’avoir sorti des titres explosifs et Jacksonnien comme “Hollywood Tonight” et “Behind the Mask”…

  23. Aurélie

    En ce qui me concerne ce coffret me renplie de bonheure :-) il a peine 4h l’heure que je me léve pour aller bosser aprés que Tschadada dada dada.. tschadada dada dada.. ;-) raaa sa fait drolement du bien de le sentir a ses cotés sentir son coeur battre pour lui même au bout d’une semaine j’ai encore les yeux tout mouiller par ce que je déborde d’émotions , en tout cas je n’aurais pas lu que les titres inédits était des demos je ne l’aurais pas crue elles sont vraiment bien travailler :-)

    En ce qui concerne le dvd même si la qualité de la video n’est pas superbe faut bien avouer que sa restera a jamais une béte de scéne et un danseur exceptionnel .

  24. alzu

    Savez-vous si le concert être téléchargeable sur iTunes ?

  25. Aurélie

    Altu :

    Si tu veux le live en audio oui tu peux mais le dvd je le trouve pas :-)