MJ’s Halloween

michael_jackson_s_halloween

mjshalloweenCBS a diffusé hier aux USA le film d’animation Michael Jackson’s Halloween. L’histoire montre deux jeunes qui se rencontrent “par hasard” au This Place Hotel du 777 Jackson Street. Rejoints par un petit chien blanc nommé Ichabod, ils sont rapidement confrontés à un choix majeur, choisissant entre ce qu’on attend d’eux ou suivre leurs rêves. Ils sont aidés dans leur voyage par Jackson lui-même – qui prend la forme de trois personnages: une citrouille dansante, une araignée garde-sécurité en chef et un chat noir scientifique – dans chaque cas en essayant d’inspirer les personnages afin qu’ils trouvent leurs véritables vocations.

Nous ne spoilerons pas le reste de l’intrigue, laissant libre cours à chacun de la découvrir (ou pas). Mais il est vrai qu’elle est plutôt prenante et se déroule sur un rythme endiablé.

Sur le plan graphique, il convient de replacer les choses à leur juste mesure. Ce film est destiné à la télévision et alterne des séquences visuellement travaillées et d’autres qui le sont moins. On peut toujours trouver à redire mais il correspond aux standards et à ce que les jeunes enfants regardent.

Les adultes porteront sans doute un autre regard, s’attachant à l’utilisation de la musique de MJ mais aussi à la morale de l’histoire évoquée plus haut. On retrouve également une thématique chère à Michael avec les vertus positives du pouvoir de la musique.
La bande-son utilise près de 25 titres et elle a été assemblée par Kevin Antunes qui a travaillé sur les deux spectacles du Cirque du Soleil consacrés à MJ.
Les fans adultes pourront aussi regarder d’un autre œil ce film d’animation par les références qui sont faites de manière indirecte à l’œuvre du Roi de la Pop.

Branca a justifié ce projet en déclarant : “Michael aimait Halloween, il en était un grand fan. D’une certaine manière, Michael était un grand gamin. Si vous regardez certaines de ses vidéos musicales comme “Thriller” et “Ghosts”, elles reflètent cela. Ce qu’il a fait pour la publicité California Raisins, montre qu’il aimait s’amuser. Chaque mois d’octobre, il y a un regain d’intérêt pour Michael et «Thriller». Nous avons pensé qu’il était naturel et logique de réaliser quelque chose que Michael voulait faire.”

Sources : cbs / forbes.com / MJLegend

No Comments Yet.

Leave a comment

*