Le regard d’une mère…

Roslyn_Witz_Cohen_truth_about_Michael_Jackson

Roslyn Witz Cohen et sa famille ont fréquenté Michael Jackson de 1997 jusqu’à sa disparition. Elle a tenu à réagir aux allégations de Wade Robson et James Safechuk.
Son témoignage est d’autant plus intéressant qu’en plus de parler de sa propre expérience aux côtés de Michael Jackson, elle analyse l’attitude des mères des deux accusateurs dans le film de Dan Reed…

Ne croyez pas les mensonges.

Ma famille a rencontré Michael Jackson au Sun City Resort en 1997  [en Afrique du Sud, ndlr] et nous sommes restés amis avec lui jusqu’à sa mort tragique et prématurée. Mes fils avaient 12 et 10 ans à l’époque. Pendant toutes ces années, Michael est passé de nombreuses fois chez nous et nous sommes allés à Neverland et pendant toutes ces années, je peux honnêtement dire que Michael n’a jamais passé du temps seul avec mes deux fils.

Tout ce que Grace Rwaramba [ancienne nounou des enfants de MJ, ndlr] a dit est absolument vrai. Il y avait toujours tant de monde à Neverland  qu’il aurait été absolument impossible pour Michael d’attirer des garçons dans sa chambre sans que personne ne le remarque. Chaque pièce de la maison principale était toujours ouverte aux invités et nous n’avons jamais vu la porte de la chambre de Michael fermée. Michael n’avait rien à cacher. Il était ouvert et transparent.

Mon mari et moi avons été impliqués dans chaque arrangement. Il n’y a jamais eu la moindre suggestion selon laquelle il voulait passer du temps seul avec mes fils. Ils n’ont jamais dormi dans sa chambre à Neverland. Nous avons tous dormi dans les chambres d’hôtes. En tant que parents responsables, s’il nous avait suggéré quelque chose qui nous mettait mal à l’aise, nous aurions fait nos valises et nous serions rentrés chez nous immédiatement.

Michael ne s’en est jamais pris aux “jeunes garçons” comme le prétend Wade Robson. S’il l’avait fait, pourquoi ne font-ils pas les mêmes allégations dégoûtantes ? Pourquoi le réalisateur  [Dan Reed, ndlr] ne les a pas interrogés ? Il sait qu’ils existent et où les trouver. Michael était ami avec des familles et leurs enfants du monde entier et tout le monde le sait, y compris le réalisateur !

La raison pour laquelle le réalisateur ne leur a pas parlé, c’est parce qu’ils diront tous la vérité, à savoir que Michael est tout à fait innocent de toutes les allégations portées contre lui, alors il a plutôt choisi deux parjures désespérément à la recherche d’argent pour réaliser ce prétendu documentaire.

Je crois que la raison pour laquelle Michael ne voulait plus rester ami avec Wade Robson ou James Safechuck est probablement parce qu’ils lui ont demandé de l’argent à un moment donné et qu’il n’a pas cédé à leurs demandes alors ils ont pris leur revanche après sa mort. Tout ce que Michael a toujours voulu faire, c’était aider les enfants, et c’est ce qu’il a fait.

L’étiqueter comme pédophile, c’est incroyable. C’était vraiment la personne la plus gentille et la plus honnête que j’aie jamais rencontrée.

Wade Robson a témoigné au sujet de Michael au procès lorsqu’il a dit que Michael n’avait jamais rien fait d’inapproprié contre lui, c’est la vérité et rien que la vérité. L’amertume de Wade Robson de ne pas avoir obtenu de financement de la succession pour un projet qu’il voulait réaliser a fait de lui un menteur compulsif au nom de l’argent.

C’est un parjure et maintenant les gens croient ses mensonges. Je tremble à l’idée de ce que ce documentaire a fait à Prince, Paris et Blanket. Maintenant, ils doivent vivre avec les mensonges sur leur père. Dans quel genre de monde vivons-nous où les gens sont prêts à détruire des enfants innocents pour la gloire et la fortune ?

Ma question est pourquoi ces deux menteurs ont-ils attendu la mort de Michael pour faire de fausses accusations contre lui ? Ils ont eu tout le temps de l’accuser avant sa mort. Ma famille et moi nous battrons pour l’innocence de Michael de toutes les manières possibles jusqu’au jour de notre mort parce que son innocence vaut la peine d’être défendue.

Je vois que ces deux parjures ont prétendu avoir fait ce documentaire pour éviter que cela n’arrive à d’autres garçons à l’avenir. C’est n’importe quoi ! À mon avis, tout ce qu’ils ont fait, c’est d’ouvrir une porte pour que quiconque, afin de lui soutirer de l’argent, puisse  accuser une célébrité de l’avoir agressé.

De nos jours, quand on admet avoir été agressé, que ce soit vrai ou non, on devient un héros pour le public. Je suis sûre que dans un proche avenir, il y aura beaucoup d’allégations de garçons agressés par des célébrités, car c’est un moyen très facile de faire de l’argent rapidement et d’obtenir un moment de gloire. Ma famille aurait pu faire la même chose pour la gloire et la fortune, mais nous sommes des gens honnêtes.

Michael m’a appris beaucoup de choses, mais l’une des choses les plus importantes qu’il m’a apprises est de ne pas croire ce que vous lisez dans les tabloïds jusqu’à ce que vous le voyez par vous-même et je connais la vérité absolue et je sais par moi-même que Michael Jackson n’était pas un pédophile !

Michael nous manque chaque jour de notre vie et nous sommes reconnaissants pour le temps que nous avons passé avec lui. On a passé les meilleurs moments de notre vie avec Michael. Connaissant la vérité, nous  sommes tous dévastés par les mensonges dégoûtants de ce documentaire.

Ce que j’ai trouvé vraiment troublant dans le documentaire, ce sont les deux mères qui ne semblaient pas vraiment en colère à propos de ce que leur fils prétend que Michael leur a fait. Si mes fils avaient été agressés, je n’aurais aucun (bons) souvenir(s) de l’agresseur, même s’il était célèbre, riche et gentil avec ma famille.

Je n’aurais que de la haine et du ressentiment, peu importe la gentillesse et la générosité de l’agresseur envers ma famille, et je garderais certainement aucun souvenir de lui. Je voudrais le voir pourrir en prison pour le reste de sa vie et aucune somme d’argent au monde ne me ferait reculer [allusion à l'affaire Chandler, ndlr] si je savais avec certitude que mes fils ont été agressés, comme avec la première fausse allégation où l’argent a été pris par le père, et nous savons tous comment il a fini.

Je serais furieuse et en colère et je pleurerais de façon hystérique pendant l’entrevue et je n’aurais absolument rien à dire de gentil au sujet de l’agresseur, mais ces mères [dans "Leaving Neverland", ndlr] parlent très affectueusement de Michael et de mon point de vue , elles ne semblent certainement pas contrariées. Ce qui est encore plus troublant, c’est que Wade Robson, à l’âge de 22 ans, n’avait toujours pas réalisé qu’il avait été “agressé”. Ce soi-disant documentaire est tout simplement dégoûtant et quiconque croit à ces mensonges est tout simplement stupide !”

Roslyn Witz Cohen

 

1 Response

  1. Merci du fond du coeur pour ce beau témoignage si seulement d’autres familles pouvaient témoigner ainsi en sa faveur pour tout le bien qu’il leur a procuré ce serait génial. Et pour dire j’étais émus …justice sera faite et l’innocence indiscutable de Michael Jackson sera établie. Je garde la foi…

Leave a comment

*