Le Jour d’après

Michael_Jackson_Leaving_Neverland_M6_diana_ross_fans_innocence

Michael_Jackson_Leaving_Neverland_M6_flop_audience_TV_France_tabloidÉparpillés façon puzzle au lendemain de la diffusion de “Leaving Neverland”, fans, anti-MJ, M6 et Dan Reed, chacun constate dans son coin les effets de la drogue tabloïd sur les cerveaux : gueule de bois pour M6, langue de bois pour Dan Reed,…

Pourquoi tant de (c)haines ? La série noire se poursuit pour M6. Alors que l’année 2018 a été la plus catastrophique en terme d’audiences depuis 1991 pour M6, la chaine peine encore en 2019 à attirer des téléspectateurs malgré le lancement de nouveaux programmes en première partie de soirée. Si le 1er numéro l”émission “Contre-enquête” diffusé le 14 mars a été un bide, la soirée “Leaving Neverland” a fait de même. Annoncé à grand renfort de publicité sur la chaine mais aussi dans d’autres médias (RTL, France info, France 5 , Sud Radio, ) largement acquis à la cause de Dan Reed, la première partie du programme a ressemblé seulement 1,785 million de téléspectateurs et la deuxième à peine 1,1 million.

M6_Promo_Leaving_Neverland

Le_Parisien_Une_Leaving_NeverlandSans compter toute la promotion faite indirectement à travers la presse (comme notamment la Une consacrée par le Parisien le jour de la diffusion) ou des sujets et émissions TV sur BFM ou des chaines du groupe TF1 (TMC et LCI) ou du groupe Canal+ comme C8 chez le plus grand reporter français Cyril Hanouna (Prix Pulitzer 1974, 1975, 1976, 1977, 1978, 1979, 1980, 1981, 1982, 1983, 1984 et Premier prix à Auchan en 2019) et ses chroniqueurs de dernier choix (Matthieu Delormeau, Eric Naulleau,Gilles Verdez…) dont il ne sait plus quoi faire.

Les chaines ont toutes essayé de profiter du buzz autour de “Leaving Neverland” mais elles ont parfois aussi appuyé M6.
Résultat final, malgré le battage médiatique, la chaine n’a pas résisté à la concurrence.

csa_signaletique_moins_de_12_ansC SA la France ? De l’avis de beaucoup, la signalétique “Déconseillé aux moins de 12 ans” posait des questions pour un programme diffusé en première partie de soirée et multipliant tout au long les descriptions d’actes sexuels et d’attouchements.

Le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) avait été averti par des signalements avant la diffusion sur M6. Mais le fonctionnement du CSA ne permet pas de réagir avant la diffusion d’un programme.
Certains signalements s’appuyaient sur la connaissance du contenu de “Leaving Neverland”, et non simplement sur les bandes-annonces diffusées par HBO.
En effet, le film de Dan Reed était sur Youtube depuis sa diffusion américaine les 4 et 5 mars.
Quelle a été la conséquence de cette situation? Selon le site PureMédias, 3 000 enfants de moins de 12 ans ont regardé le documentaire.

La responsabilité est bien sûr à chercher du côté de M6 mais cela invite aussi à s’interroger sur le pouvoir actuel du CSA.

Chez nous… N’ayant pas regardé “Leaving Neverland” sur M6, puisque nous avons décidé d’aller jusqu’au bout de la logique du boycott, nous avons opté pour un concert du BAD Tour à Wembley entrecoupé de passages sur les réseaux sociaux.

Notre attention a été portée (MJJ Top News) sur une tendance qui se diffusait sur Twitter : le public français ne semblait pas accrocher à “Leaving Neverland”. Impression confirmée le lendemain par les chiffres des audiences TV.

Voici quelques exemples de commentaires qui reflètent le phénomène sur Twitter :

- Interpellation de M6 :
M6_Leaving_Neverland_audience_Twitter
M6_Leaving_Neverland_boycott

M6_Leaving_Neverland_diffusion_csa

Tendance originale, alors que les journalistes qui avaient regardé en avance “Leaving Neverland” n’émettaient pas de doutes sur les témoignages des accusateurs voire même compatissaient avec eux, les internautes ont pointé du doigt des attitudes qu’ils trouvaient plus troublantes que crédibles.
Des réflexions de bon sens basées sur la vraie vie et donc quelque peu éloignées des préoccupations des médias et journalistes (vendre à tout prix un produit) :

M6_Leaving_Neverland_Twitter_reseaux_sociaux_2019

Certains internautes ont réagi avec humour devant le spectacle diffusé par M6 :
M6_Leaving_Neverland_Michael_Jackson_proofs
M6_Leaving_Neverland_Michael_Jackson_diffusion_france
M6_Leaving_Neverland_Michael_Jackson_diffusion_france_2019
M6_Leaving_Neverland_Michael_Jackson_diffusion_france2019
M6_Leaving_Neverland_Michael_Jackson_diffusionfrance2019
M6_Leaving_Neverland_Michael_Jackson_diffusion_france_mars_2019

D’autres ont continué à parler des faits montrant les mensonges indiscutables de Robson et Safechuck :

michael_jackson_innocent_leaving_neverland_m6
M6-leaving_neverland_michael_jackson_truth_about_lies03
M6-leaving_neverland_michael_jackson_truth_about_lies04
M6_Leaving_Neverland_Michael_Jackson_diffusion
M6-leaving_neverland_michael_jackson_truth_about_lies
M6-leaving_neverland_michael_jackson_truth_about_lies02
M6-leaving_neverland_michael_jackson_truth_about_lies05
M6-leaving_neverland_michael_jackson_truth_about_lies06
M6-leaving_neverland_michael_jackson_truth_about_lies07
M6-leaving_neverland_michael_jackson_truth_about_lies01

De nombreux utilisateurs de Twitter estimaient que Michael Jackson avait été victime de sa générosité. Quelques exemples :

michael_jackson_vulnerable_leaving_neverland_m6
michael_jackson_vulnerable_leaving_neverlandm6
michael_jackson_vulnerable_leaving_neverland_m6_03
michael_jackson_vulnerable_leaving_neverland_m6_04

michael_jackson_vulnerable_leaving_neverland_m6_07
michael_jackson_vulnerable_leaving_neverland_m6_08

Pour terminer, quelques réflexions sur le travail de Dan Reed appuyé par M6 :
michael_jackson_leaving_neverland_dan_reed_wade_robson_jamessafechuck_lies
michael_jackson_leaving_neverland_dan_reed_waderobson_james_safechuck01
michael_jackson_leaving_neverland_dan_reed_waderobson_james_safechuck02
michael_jackson_leaving_neverland_dan_reed_waderobson_james_safechuck03
michael_jackson_leaving_neverland_dan_reed_wade_robson_james_safechuck

Les projets de Dan Reed : Pipo et Mario. Le réalisateur britannique a laissé entendre qu’il envisageait une suite à “Leaving Neverland”. Il aimerait réaliser un deuxième volet avec Jordan Chandler et Gavin Arvizo. Au jour d’aujourd’hui, la déclaration de Dan Reed n’a pas beaucoup de sens. Il a lui-même avoué qu’elle était simplement au stade de l’idée.
Dan Reed semble réellement méconnaître le dossier Jackson. En effet, quand les avocats de Robson/Safechuck ont essayé de contacter Jordan Chandler pour qu’il témoigne devant le tribunal, ce dernier s’est rendu introuvable et sa sœur a indiqué au juge qu’elle ne voulait pas témoigner.
Difficile d’imaginer les voir apparaître dans un futur documentaire donc…

Quant à la famille Arvizo, en acquittant Michael Jackson en juin 2005, un jury populaire a validé la thèse selon laquelle ses membres avaient menti.

Nous recommandons bien sûr à Dan Reed et aux sceptiques de se plonger dans les transcriptions d’audiences du procès de 2005. Toutefois, voici 2 informations pour ceux qui, comme dan Reed, ne connaissent pas non plus ce dossier :
Saviez-vous que Janet Arvizo, la mère de Gavin, avait consulté un avocat en droit civil en janvier 2000 pour discuter d’une poursuite contre Michael Jackson pour avoir molesté son fils ?
Le problème, c’est que Gavin n’avait pas encore rencontré Michael Jackson.
Il l’a rencontré lors de l’été 2000 et sa première visite à Neverland est datée d’août 2000.
De plus, ce n’est pas Michael Jackson qui a initié cette rencontre. La star avait été contactée pour exaucer le vœu de cet enfant atteint d’un cancer de stade 4 et qui souhaitait le voir.
Enfin, ce n’est que 3 ans après cette rencontre, en 2003, que Michael Jackson a été mis en examen.

Autre élément information concernant l’affaire Arvizo, le journaliste Charles Thomson affirme qu’il a plusieurs interviews non publiées à ce jour de témoins de l’accusation qui révèlent une police corrompue durant l’enquête de 2003 à 2005 contre Michael Jackson.
Il précise que des officiers de police auraient commis des actes illégaux, comme par exemple une descente à un bureau d’un membre de la défense du chanteur et ils ont illégalement emporté des documents de la défense clairement étiquetés lors d’une descente dans la maison de l’assistant de Jackson.

charles_thomson_michael_jackson_trial_arvizo

Nouveau mensonge de Dan Reed : les internautes ont fait remarquer un nouveau mensonge du réalisateur britannique. Alors qu’il avait à plusieurs reprises (cf. la vidéo ci-dessous) affirmé que pour le documentaire il avait commissionné quelqu’un qui a effectué 3 semaines de recherches, Dan Reed a affirmé pour vendre le “sérieux” de son film sur M6 qu’il avait enquêté pendant près de 18 mois.

dan_reed_lies_mensonges_Leaving_Neverland
C’est sûr que de suite, dans un débat ça fait plus crédible que 3 semaines…
dan_reed_lies_mensonges_Leaving_Neverland02

Ce n’est pas une question d’argent : Robson, Safechuck mais aussi Dan Reed affirment que les accusations faites contre Michael Jackson ne sont pas motivées par de l’argent. Et il est vrai que cette idée a fait mouche chez les journalistes et la partie de l’opinion publique qui doute.
Sauf que depuis le début de la polémique “Leaving Neverland”, les fans affirment sur la base de la lecture de la procédure qu’ils suivent depuis 2013-2014 (cf nos News passées) que Robson et Safechuck mènent leurs actions en justice pour obtenir des dédommagements, comme le permet un procès au civil aux Etats-Unis.
Mais les journalistes ne mentionnaient pas cette motivation, histoire de rendre plus blanches les “victimes” et accentuer le contraste entre de pauvres hommes sans défense et l’ignoble prédateur pédophile Michael Jackson.

Voici la vidéo publiée par “Salut les fans” le 16 mars où l’aspect financier est aussi évoqué :

Était-ce une simple opinion de fans irréductibles ?

Force est de constater pour les journalistes et les anti-MJ que les médias n’ont pas fait leur travail.
En effet, le 21 mars, un cabinet d’avocat spécialisé en droit international de la famille, a enquêté sur le déroulement des affaires Chandler, Arvizo et Robson/Safechuck.
L’article est technique mais passionnant : https://frenchdistrict.com/new-york/articles/affaire-michael-jackson-elements-judiciaires-enquete-maitre-houchet-tran/

Concernant Robson, il est précisé :

“Il réclame enfin sans les quantifier encore, des dommages intérêts « compensatoires », c’est-à-dire à hauteur du préjudice, mais également des dommages et intérêts punitifs et exemplaires, c’est-à-dire bien au-delà du préjudice réellement subi.”

Concernant Safechuck, il est précisé :

Il réclame enfin sans les quantifier encore, des dommages intérêts « compensatoires », c’est-à-dire à hauteur du préjudice, mais également des dommages et intérêts punitifs et exemplaires, c’est-à-dire bien au-delà du préjudice réellement subi.

Il est donc clair que l’objectif avoué est de faire payer l’Estate/et les sociétés de MJ.

Mais si les journalistes refusent de mentionner cet aspect, c’est peut être que les fans, les avocats français ont mal compris…

Laissons la parole à l’un des avocats de Robson/Safechuck. Si le site du Figaro a proposé des articles truffés d’erreurs ou d’omissions sur “leaving neverland” et MJ, de la part d’une journaliste stagiaire (spécialisée dans le copier/coller reformulé d’articles tabloïds et people) et d’une “spécialiste” de l’affaire (dont on se demande de quoi elle est vraiment spécialiste), le site du Figaro a aussi proposé le 22 mars 2019 une vidéo exclusive d’une interview de Vince Finaldi dans laquelle ce dernier précise quel est l’objectif poursuivit par ses clients :

vince_finaldi_money_01
vince_finaldi_money_02

L’homme dans le miroir…déformant Ce que les pseudos-journalistes et les haters ne veulent pas reconnaître, c’est que si l’on veut comprendre l’origine de “Leaving Neverland”, il faut regarder l’historique de l’image de Michael Jackson à travers le prisme des médias.

En réalité, Michael Jackson a fait depuis plusieurs décennies l’objet de rumeurs destinées à vendre du papier, générer du clic sur des pages web et une audience TV.

Celles et ceux qui croient sur parole les Robson/Safechuck font partie de ces personnes qui par faiblesse estiment que tout est vrai quand il s’agit de Michael Jackson.

Si l’on suit leur raisonnement, on se retrouve avec un Michael Jackson homosexuel et amant de Jason pfeiffer, “castré chimiquement”, hétéro et “bête de sexe” au lit avec Lisa Marie Presley, qui avait des maîtresses , qui était un pédophile attiré uniquement par les petits garçons, qui aurait aussi des fils cachés (Omer Bhatti, Brandon Howard,…). Précisons que d’après les rumeurs, il serait toujours vivant et selon d’autres rumeurs il préparerait son retour.

michael_jackson_rumeurs

Notre big deal : Il suffit d’un petit peu de jugeotte pour comprendre que Michael Jackson est simplement le reflet des fantasmes d’une société et d’une tendance tabloïd qui associe des stars à des rumeurs trash pour faire fonctionner un business.

C’est d’ailleurs pour cela que la grande majorité des journalistes n’écoutent pas les argumentaires des fans qui mettent en lumière des faits qui contredisent les allégations. Pour les journalistes , Michael Jackson est un business et non une personne.

Quand les fans parlent de la présomption d’innocence et démasquent les menteurs Robson et Safechuck, les médias continuent dans la polémique et s’inquiètent de ce que Michael Jackson aurait fait selon eux.
Ils font simplement fonctionner leur business. Peu importe qu’il soit innocent. Parler de Michael Jackson est un moyen d’exister pour eux, alors que personne n’aurait lu leurs articles, acheté leurs journaux, vu leurs émissions TV, écouté leur émission radio,…
Puis le sujet Jackson sera remplacé par un autre plus vendeur au bout de quelques jours, de quelques semaines. Et ces journalistes et chroniqueurs vous vendront leur nouvelle “intime conviction” comme l’info à faire circuler. Peu importe s’ils ne connaissent rien au sujet.

respect_teddy_riley_support_michaeljackson_against_leaving_neverlandAmis amis : Depuis la première diffusion de “Leaving Neverland” en janvier dernier, les soutiens à Michael Jackson se sont multipliés.
Parfois critiqué par les fans, Teddy Riley reste un Monsieur de la musique noire contemporaine et il a passé de longs moments avec MJ. Force est de constater qu’il est parmi les personnalités n’appartenant pas à la famille Jackson, l’un de ceux qui s’est montré le plus actif dans son soutien sur le Web. Plusieurs vidéos et messages postés sur ses comptes Twitter et Instagram montrent qu’il ne se cache pas à l’heure où d’autres préfèrent bannir la musique de MJ.
Respect Teddy Riley !
https://twitter.com/TeddyRiley1
https://www.instagram.com/teddyriley1/

Diana Ross, tout comme son fils Evan, ont officiellement apporté leurs soutiens à Michael Jackson.
diana_ross_support_michael_jackson

Le message de Diana Ross a été relayé par Debbie Allen.

Stephanie Mills avait déjà à plusieurs reprises montré des marques de soutien depuis le début de l’année.

stephanie-mills_support_michael_jackson_against_lies_of_leavingneverland

Lors d’une interview accordée en marge de l’émission The Voice sur ITV, l’auteur-compositeur-interprète et producteur Will.i.am , a suggéré que les allégations contre Jackson faisaient partie d’une “campagne de diffamation” du même type que celles qui ont visé par le passé “[seulement] les artistes noirs”.
Pour le leader des Black Eyed Peas, le boycott de l’oeuvre de M. Jackson ne s’envisage même pas. Il a expliqué que nous vivions “dans une société très, très, très, très hypocrite, à deux vitesses, et fausse” dans laquelle on se pose la question de boycotter l’oeuvre de Michael Jackson sur la base d’aucune réalité alors que pour des entreprises qui ont collaboré avec les nazis, comme par exemple le groupe pharmaceutique Bayer ou des pays qui ont activement participé à la traite négrière, personne ne se pose la question de les boycotter.

En France, à l’importante mobilisation des fans clubs s’est ajoutée celle de plusieurs auteurs de livres sur MJ. Se sont engagés sur les plateaux, Olivier Cachin lors du débat de M6, Richard Lecocq sur l’antenne de Sud Radio, Benoit Cachin à plusieurs reprises à la TV et à la radio.

Sur C8, la chroniqueuse Francesca Antoniotti a qualifié “Leaving Neverland” de “ramassis de conneries” qui en plus n’avait pas sa place pour une diffusion en première partie de soirée sur M6 tant les propos de Robson et Safechuck livraient des descriptions “dégueulasses” et “immondes”.

Parmi les artistes français, notons que Charlotte Gainsbourg a déclaré ne pas être favorable à un boycott de l’oeuvre de Michael Jackson.

Un site people a dans la foulée titré que C. Gainsbourg se faisait lyncher pour son soutien à MJ et 2 tweets étaient inclus dans l’article.
Quand nous avons fait notre recherche sur Twitter après la publication de cet article, nous n’avons trouvé sur ce rseau social que peu de tweets (dont les 2 mis en avant par le site people) qui affirmaient leurs désaccords avec l’artiste.
Vous le comprenez, et même si des sites ont bêtement repris cette affirmation, il n’y a pas eu de lynchage de Charlotte Gainsbourg par les internautes. Seulement la volonté d’un site people de créer une polémique en surfant sur le sujet du moment “Leaving Neverland” en y associant une artiste actuelle présente dans les médias.

Mytho… L’auteur Mike Smallcombe vient de démonter deux mensonges de Leaving Neverland, de manière indiscutable.

Wade Robson affirme avoir été abusé pour la première fois alors qu’il était resté au ranch de Neverland avec Michael Jackson pendant que sa famille était allée passer 5 jours dans le Grand Canyon.
Or, dans deux dépositions , en 1993 et 2016, la mère à Wade a affirmé que toute la famille s’était rendue au Grand Canyon, y compris Wade.

Déposition de 1993 :
joy_robson_grand_canyon_1993

Déposition de 2016 :
joy_robson_grand_canyon_2016

Longtemps après : James Safechuck déclare dans “Leaving Neverland” avoir été abusé dans une chambre de la gare de Neverland. Pour rappel, Safechuck a déclaré sous serment lors de son procès contre l’Estate qu’il avait été molesté entre 1988 et 1992.
Le problème après recherches, c’est que le permis de construction de la gare de Neverland n’a été approuvé par le comté de Santa Barbara qu’en septembre 1993.
En décembre 1993, la gare était toujours en construction.

michaeljackson_neverland_train_station_debunking_james_safechuck_timeline

Des permis supplémentaires ont été accordés en janvier 1994 :
neverland_train_station_1994

La construction de la gare s’est achevée dans le courant de 1994 soit 2 ans après les possibles faits allégués par Safechuck.

https://twitter.com/mikesmallcombe1

La parole des accusatueurs.
Celles et ceux qui croient Robson et Safechuck se justifient souvent en mettant en avant leurs récits très détaillés. Le problème, c’est que lorsque les fans , certains auteurs ou membres de la famille Jackson démontrent l’impossibilité qu’un acte ait été commis à telle date et dans tel lieu, les pro-Robson/Safechuck invoquent leur droit à ne pas se souvenir de certains “détails”.
On perçoit l’hypocrisie de ces anti-MJ : les détails jamais vérifiés sont considérés comme des preuves mais lorsqu’ils sont démentis après vérification, ce n’est pas grave pour la crédibilité des accusateurs.

Tuer Michael Jackson, ça peut rapporter gros et toutes les accusations sont permises pour arriver à cette fin. Voilà la Vérité de ce mouvement perpétuel.

Encore et encore : Avec les affaires autour de Michael Jackson, les médias cherchent à faire intervenir sur les plateaux des personnes qui se font plutôt rares quand il s’agit de déclarations exclusives.
Les médias voudraient voir Prince, Paris, Blanket, venir devant les caméras et pouvoir les interroger pour les obliger encore et encore à justifier leurs convictions de l’innocence de Michael Jackson.
En fait, le seul objectif serait de vendre de l’audience TV, des pages web en salissant leur père indéfiniment. Faire tourner le business des mass medias.
En réalité, les enfants de MJ n’ont pas besoin de parler sur ce sujet. Ils ont déjà dit à quel point ils aiment leur père.

janet_jackson_state_of_the_world_japanC’est un peu le même cas pour Janet Jackson. Par le passé, Janet est intervenue à plusieurs reprises pour soutenir sans ambiguité son frère.
Mais ne pouvant l’avoir devant leurs caméras et profiter ainsi d’un possible moment audimat, ils ont créé une polémique devant son silence apparent.
Alors que comme les enfants de MJ, sa mère Katherine ou même l’ex-femme de MJ Debbie Rowe, Janet n’a pas à s’abaisser aux caprices des médias.
Elle a le droit d’avoir sa propre vie et de ne pas servir les médias raccoleurs.

Tandis que Drake, en mode peureux, éliminait de la tracklist de sa tournée “Don’t Matter To Me” son “duo posthume” avec Michael Jackson, suite à la diffusion de “Leaving Neverland”, voici ce que faisait Janet Jackson lors de son passage au Japon les 10 et 11 février :

Le 29 mars, Janet Jackson a fait son entrée au Rock and Roll Hall of Fame. Elle a notamment remercié dans son discours sa “famille incroyablement forte”

janet_jackson_march_2019

Le site Variety affirme que selon ses sources Janet Jackson a refusé de participer à une prestation musicale qui a lieu habituellement lors des intronisations car l’événement était filmé pour une diffusion ultérieure sur HBO, le réseau câblé partenaire de l’événement, mais qui a diffusé «Leaving Neverland» en mars.

Eh oui, ce sont parfois les femmes qui en ont plus que les hommes… (nous parlons du courage bien sûr).

MJLegend

Merci à MJJ Top News : https://www.facebook.com/groups/MJJTopNews/

Comments are closed.