La ballade de l’éléphant

ron_magill_and_michael_jackson

En 2005, année du procès de l’affaire Arvizo, Michael Jackson accompagné de ses enfants et de leur nounou, s’est rendu au “Zoo Miami”. Ron Magill, le responsable du parc zoologique a conservé ce souvenir de MJ : “Je n’ai jamais eu de gentleman plus gentil, de personne plus reconnaissante, avec des enfants aussi bien élevés, qui soit venue au zoo. Ce n’est pas ce à quoi je m’attendais. J’ai accueilli beaucoup de célébrités et, franchement, ce ne sont pas des gens avec qui il est agréable d’être : ils sont souvent entourés de gardes du corps, leur attitude traduit un sentiment de supériorité. Ils pensent que vous allez leur dérouler le tapis rouge, (…) Il était l’opposé complet.(…) Je l’ai regardé et j’ai dit: “Michael, je dois être honnête avec vous, si plus de gens voyaient cet aspect de vous, je ne pense pas que vous auriez toutes ces controverses auxquelles vous faites face tout le temps”, et je me souviendrai de cela toute ma vie, il a pris ma main avec ses deux mains, l’a secouée et a dit:” Personne ne saura jamais ce que ça représente d’être moi-même”. Et je pensais qu’il allait pleurer, il avait vraiment ce regard sur son visage. Et cela m’a vraiment appris une leçon: ne pas préjuger de quelqu’un à partir de ce que vous entendez dans les médias”.

A la fin de la visite, c’est à l’initiative de Michael qu’une photo a été prise.

Nous sommes bien loin des news people dont raffole le monde mais si prêt de ce qu’était vraiment Michael Jackson.

C’est bien de parler de MJ, c’est mieux de le connaître.

Sources : nbcmiami.com / MJLegend

No Comments Yet.

Leave a comment

*