Neverland à jamais !

Michael Jackson AuctionNeverland Valley Ranch, rebaptisé Sycamore Ranch (son nom d’origine) est officiellement à vendre depuis quelques semaines. C’est une annonce de redoutaient beaucoup de fans. C’est désormais une réalité.

Neverland a toujours été synonyme de magie, de mystère et a alimenté beaucoup de fantasmes. Lieu privilégié ou Michael Jackson se ressourçait et vivait une vie – presque – normale à l’écart des caméras et du tumulte de Lors Angeles, cette propriété était symboliquement fortement liée à son propriétaire. Michael s’était beaucoup investit dans l’aménagement du parc, du zoo et des jardins. Neverland était son monde, son univers, le témoignage de ce qui représentait Michael Jackson dans toute sa complexité et ses paradoxes. Ainsi, la simplicité du style campagnard de cette maison côtoyait l’excentricité d’un parc d’attraction, d’un train faisant le tour de la propriété et des nombreuses statues qui ornaient ses jardins.

Neverland avait été ‘’souillé’’ a deux reprises par des perquisitions effectuées sans ménagement. Ce lieu préservé n’avait plus les faveurs du King Of Pop comme lieu d’habitation. Malgré tout, jamais il n’avait voulu vendre Neverland. Jamais il ne s’était résolu a s’en séparer. Pas même pour assainir ses finances et économiser les frais astronomiques de son entretien qui avait malgré tout décliné durant les dernières années de sa vie.

Tous les fans rêvent de visiter Neverland. C’est un fantasme que quelques uns ont pu réaliser et tous en gardent un souvenir impérissable. Brad Sundberg a même déclaré que Neverland était encore plus magique que Disneyland. Un sacré compliment quand on connait son attachement au monde de Mickey.

Neverland est indissociable de Michael Jackson. Il fait parti du personnage. Il habite encore ce lieu malgré le démantèlement du parc et du zoo. Mais malgré cette symbolique forte et indiscutable, Neverland s’apprête à être vendu, comme un vulgaire bien immobilier, au premier acheteur qui sera prêt à mettre la somme faramineuse de 100 millions de dollars.

L’estate of Michael Jackson se dit impuissant. Impossible d’annuler cette vente. En effet, Colony Capitals décide seul de la vente sans avoir besoin de l’aval de personne. L’Estate a même envoyé un mail collectif se dédouanant de cette triste nouvelle, regrettant la grogne des fans qui commencent à parler de boycott pour les futurs projets et réfutant le fait d’utiliser l’argent des enfants pour racheter la propriété : ils n’en ont pas le droit.

Pourtant, l’Estate of Michael Jackson n’a même pas prit la peine de répondre à la solution élémentaire : racheter eux-même Neverland afin de préserver ce lieu unique. Ne soyons pas naïf, cette solution a très certainement été discutée. Mais elle a visiblement été écartée. Pour quelle raison ? La rentabilité du lieu ? L’impossibilité d’en faire un Graceland bis ?
La réalité est que l’Estate of Michael Jackson réagit comme une société qui cherche avant tout le profit. Une société ne doit pas perdre de l’argent et surtout pas investir dans quelque chose qui ne rapporte pas. C’est cette logique qui est aujourd’hui dénoncée. Il y a une notion symbolique que l’Estate ne semble absolument pas prendre en compte ni même envisager. C’est aussi précisément ça qui exaspère profondément de nombreux fans.
L’Estate of Michael Jackson gère le patrimoine de Michael. Elle le gère même très bien quand on regarde les profits engendrés depuis sa mort. Une efficacité redoutable. Mais les fans attachent également beaucoup d’importance à tout ce qui représentait le King Of Pop, et cette vente est aujourd’hui très difficile à accepter. Qui sera assez digne pour acheter cette propriété ? La réponse est : personne. Quelque soit l’acheteur, on ne pourra s’empêcher d’avoir un gros pincement au coeur et cette impression désagréable de voir Michael Jackson mourrir une seconde fois dans l’indifférence totale des personnes chargées de gérer son héritage.

Bien entendu, le voisinage ne souhaite pas que Neverland devienne un lieu de pèlerinage. Les propriétés dans la vallée de Santa Ynez coûtent cher et sont habitées par des gens voulant conserver une tranquillité acquise à coût de millions de dollars. Mais entre transformer ce lieu en une sorte de parc d’attraction à la gloire de Michael et l’abandonner au premier acheteur, il y a un juste milieu.

Quelles seraient les pistes que l’Estate pourrait envisager ?

1/ Garder une certaine continuité dans ce qu’était Neverland il y a quelques années, un lieu ou des enfants malades, défavorisés ou orphelins pouvaient visiter le temps d’une journée et oublier leur quotidien. Ce serait un hommage à l’esprit de Michael et à son combat contre toute forme de maltraitance envers les enfants.

2/ En faire un lieu à la mémoire de Michael Jackson. Redonner le faste d’antan, y remettre la plupart de ses affaires et entretenir ainsi sa mémoire. Même s’il serait impossible d’en faire un lieu rentable faute d’infrastructure capables d’accueillir une foule trop importante, Neverland pourrait être un lieu ou des fans tirés au sort pourraient visiter. Pourquoi pas organiser un système de billetterie avec tirage au sort. Un billet à 5 ou 10$ mais valable uniquement s’il est tiré au sort. Une manière habile d’engendrer de l’argent pour l’entretien, tout en limitant la fréquentation et en préservant la tranquillité du voisinage.

3/ En faire un lieu de création avec notamment un studio d’enregistrement. Beaucoup d’artistes seraient ravis de trouver l’inspiration dans ce lieu et d’enregistrer un album dans la propriété ou l’artiste le plus populaire de tous les temps y a passer de nombreuses années et y a composé des morceaux célèbres.

4/ Y installer leurs bureaux. Après tout, l’Estate of Michael Jackson pourrait parfaitement avoir ses bureaux à Neverland !

Il y a fort à parier que toutes ces options (ou presque) ont été envisagées. Mais visiblement aucune n’a été retenue. En conséquence, l’Estate regarde la vente se faire en disant : désolé, on y peut rien. Non ! Non ! Non ! Ce n’est pas acceptable. Les fans ne peuvent pas accepter ça. Les griefs envers les deux John étaient déjà vivaces, ils le seront encore plus une fois que Neverland sera vendu pour de bon. Messieurs Branca et McClain, si vous voulez prouver aux fans votre attachement à Michael Jackson, à ce qu’il était, à ce qu’il représentait, c’est le moment de le prouver. Si vous voulez montrer que votre travail ne consiste pas uniquement à gérer son image comme une marque, mais bel et bien à préserver son héritage et son patrimoine culturel et humain, vous savez ce qui vous reste à faire et l’estime que vous portent les fans de Michael Jackson n’en sera que plus respectueux.

sycamore-valley-ranch-04-1771x1080

2 Responses

  1. il faut que nerverland soi repris pas les enfants , faut que les fans ce mobilise on peut y arriver petition manifestation tout ce qui faut , faut rien lacher on peut pas faire ca laisser un inconnue prendre neverland

  2. Les enfants ne pourront pas reprendre Neverland. Aucun des enfants n’est majeur (la majorité étant à 21 ans aux USA) et je crois savoir que les enfants de MJ n’ont qu’un pourcentage de leur héritage total à leur majorité. C’est peine perdue…
    MJ a vécu heureux à Neverland, c’était son monde tel qu’il avait imaginé. Malheureusement, tout s’est écroulé avec les affaires de 93 et 2005. Après le dernier procès, MJ n’a plus jamais mis les pieds à Neverland. Pour moi, cela signifie qu’il ne concidérait plus ce lieu comme son domaine et c’est compréhensible. Je ne suis pas sur que MJ aurait voulu que cette propriété lui revient un jour ou l’autre.