L’histoire de Michaelzine

‘’Michaelzine”, le 1er fanzine numérique de l’histoire consacré à Michael Jackson, est indiscutablement lié à MJLegend.

A l’origine, le projet est issu d’une idée de BIGBROTHER et sa vocation est d’être un projet commun réalisé avec les collaborateurs de MJLegend et ouvert à la participation de tous les fans.
La volonté de créer un fanzine remonte à 2006 mais elle n’a véritablement été évoquée entre BIGBROTHER et M.Chigan qu’en novembre 2007 par messagerie privée via le forum de MJLegend. Mais si aucune date de réalisation n’avait été évoquée, la volonté de créer ce support était acquise tout comme sa connection avec le Web : le premier nom du projet comportait en effet l’expression « Internet-tion@l ».

michaelzine_mjlegend_fanzine_michael_jackson_02

BIGBROTHER raconte : « Plusieurs principes guidaient ce projet. D’abord, il était hors de question de faire comme les autres. L’axe éditorial, l’utilisation des photographies avec copyright, la mise en page seraient différentes.
Ces choix étaient une évidence. Une évidence mais pas une facilité ! Décider d’imaginer, de penser autrement, et de développer les concepts liés à cette démarche, tout cela demande beaucoup d’investissement. Il fallait trouver des solutions pour répondre aux exigences du projet. »

Parmi les difficultés, il y avait bien évidemment la question du coût d’impression du magazine. Sans abonnements pour le financer, il fallait envisager une autre manière de rendre sa parution possible.
Mais déjà, l’idée d’être tenus par un abonnement ne nous tentait pas trop non plus. Nous ne voulions pas nous sentir obligés de publier des numéros du fanzine si nous estimions que nous n’avions rien à raconter aux fans. Donc, il y avait une volonté de garder une certaine liberté et indépendance pour faire les choses à notre goût et être sûr de ne publier les choses que lorsque nous en serions satisfaits. Cet état d’esprit se retrouve également tout au long de l’histoire de MJLegend.

En septembre-octobre 2009, décision est prise de commander à P. Cornella, un infographiste dont BIGBROTHER admire la qualité du travail, la maquette de base du fanzine.

BIGBROTHER explique : « A l’époque, je connaissais Mr Cornella car depuis environ 2 ans il m’aidait à me former à des logiciels de création graphique. Un jour, lors d’un cours, j’ai évoqué ma volonté de faire ce projet. Avant d’accepter de réaliser la maquette, en grand professionnel, il m’a aidé à préciser de nombreux points avec pour objectif de réfléchir à un maximum d’aspects dès le début pour ainsi rendre Michaelzine viable et envisager le long terme.

Je ne maitrisais pas encore le logiciel Indesign et comme je connaissais la qualité de son travail, c’est donc tout natu- rellement que j’ai demandé à Mr Cornella d’en réaliser une maquette et le logo. Je lui avais précisé le format et le style que je souhaitais. »

Parallèlement, à la mi-octobre 2009, BIGBROTHER demandait à M.Chigan s’il pouvait rédiger un article sur ce qu’il a ressenti à la disparition de Michael Jackson, sans lui en dire plus sur sa future utilisation mais en lui garantissant qu’il s’agissait d’un projet «dans la lignée de l’esprit de MJLegend ».
Cela signifiait bien évidemment qu’il pouvait y avoir confiance mutuelle, une confiance acquise durant les années à animer le site MJLegend.

A la mi-novembre 2009, la maquette de base et le logo réalisés par P. Cornella étaient disponibles et commençaient à circuler en interne, suscitant une certaine admiration chez Spleen, BIGBROTHER et M.Chigan.

michaelzine_mjlegend_fanzine_michael_jackson_03

Le projet commençait à prendre forme et cette maquette redonnait de l’enthousiasme à l’équipe de rédaction.

Le concept de « Michaelzine » se précisait et s’annonçait révolutionnaire : ce fanzine français et en couleur serait le 1er fanzine numérique de l’histoire consacré à MJ et 2eme révolution, il serait gratuit.

michaelzine_mjlegend_fanzine_michael_jackson_04De plus, son style de mise en page serait différent de ce qu’avaient proposé jusqu’à présent les fanzines dédiés au Roi de la Pop.

Une fois la maquette de base réalisée, BIGBROTHER poursuivait sa formation sur le logiciel Indesign pour réaliser la mise en page du 1er numéro de « Michaelzine » et des suivants.

En février 2010, le numéro 1 a été mis en ligne sur MJLegend et a très vite rencontré un certain succès. La nouvelle de sa mise en ligne a ainsi été relayée par des sites étrangers.

A ce jour, 5 numéros de « Michaelzine » sont parus et l’équipe s’est enrichie de collaborateurs comme Iceman, de traducteurs, et de fans contributeurs occasionnels. Cette richesse des intervenants a permis de publier en 2 ans l’équivalent de 366 pages au format A4. C’est-à-dire qu’avec un format traditionnel, nous aurions publié 10 numéros imprimés.

Il est important de comprendre que le format numérique actuel correspond exactement au projet initial. Par ses caractéristiques, « Michaelzine » est à mi-chemin entre un livre et un magazine.

Depuis sa création, le fanzine a gagné en lisibilité et la mise en page des numéros 4 et 5 est  à l’image de ce que l’équipe souhaitait proposer aux fans. « Michaelzine » a su créer un style unique parmi les fanzines dédiés à Michael Jackson.

michaelzine_mjlegend_fanzine_michael_jackson_05Le format numérique est la caractéristique essentielle de « Michaelzine » et c’est donc toujours dans cette perspective que l’équipe a créé « Men In Black » en 2012.
Là aussi, si « MIB » a été créé, c’était pour proposer quelque chose d’autres et un format inédit pour un fanzine jacksonien.

« MIB » se démarque de « Michaelzine » (et encore plus des autres fanzines jacksoniens !) par son style de mise en page, son format numérique et son ton plus caustique.
A l’origine, « Men In Black » est un concept imaginé par Spleen, un esprit très créatif qui a travaillé avec BIGBROTHER sur différents projets et qui fréquente le site MJLegend. Le Logo a été créé par P. Cornella à partir d’un visage de MJ vectorisé déjà existant et BIGBROTHER a défini le style et réalise la mise en page.

M.Chigan et Iceman proposent des textes et des idées d’articles.

A ce jour, 3 numéros de « Men In Black » sont parus et le numéro 4 est presque terminé en attendant une bonne occasion pour être mis en ligne.
« Men In Black » #2 a marqué une évolution dans le concept en rendant le fanzine bilingue avec la version en anglais de l’interview de Joe Vogel réalisée pour « Michaelzine » #5.

A l’avenir, « Men In Black » offrira de nouveau cette possibilité en publiant en anglais les interviews réalisées pour « Michaelzine ».

C’est donc une équipe qui gravite autour de MJLegend qui est à l’origine du seul fanzine français actuel consacré à Michael Jackson et aux premiers fanzines numériques de l’histoire du Roi de la Pop.

Parmi les questions qui reviennent fréquemment, de nombreux lecteurs demandent une version imprimée de Michaelzine et sont prêts à payer une publication qu’ils jugent de qualité.
En 2012, nous avons fait des essais concluants. Un « numéro test » de 32 pages avec couverture souple a d’abord été imprimé.

SONY DSC

Satisfait du résultat, BIGBROTHER a donc réalisé une nouvelle maquette de « Michaelzine » #5 au format A4.
Pour des raisons budgétaires, ce numéro d’environ 70 pages n’a pas encore été imprimé.
Il faut dire que l’équipe réfléchit aussi à la possibilité de réunir ensemble dans des recueils à couverture cartonnée deux numéros , accompagnés de bonus au niveau du contenu.

Cette deuxième perspective, originale si l’on regarde l’histoire des fanzines jacksoniens, demande plus de travail, de temps et de réflexion. L’équipe travaille dans cette direction également.
Quoi qu’il en soit, et même si ces recueils auraient forcément un prix plus élevé qu’un simple magazine, « Michaelzine » est et restera gratuit, numérique et téléchargeable par tous.

Si nous réfléchissons à l’impression de Michaelzine, c’est pour répondre à une demande mais aussi contrôler nous-mê- mes la qualité d’impression et la mise en page plutôt que de laisser le fan avoir un résultat médiocre avec son imprimante à partir d’un fichier dont le format n’est pas adapté.

2013 fut une année blanche pour « Michaelzine »  et  pour « Men In Black ». Il faut dire que M.Chigan s’est investi dans le projet Music First, un événement unique et exceptionnel marqué par la venue de Brad Sundberg en conférence à Paris et BIGBROTHER a consacré chaque jour toute son énergie et sa créativité pendant quasiment un an à son autre passion…..

Entre temps, Iceman a rédigé plusieurs articles (pas encore publiés) , Spleen également.

Malgré tout, l’équipe ne cesse en interne de discuter des prochains numéros de « Michaelzine » et « Men In Black » et l’avenir de ces publications est déjà en cours d’écriture…
« Michaelzine » et « Men In Black » n’auraient pas existé sans MJLegend, sans le professionnalisme de P. Cornella, sans la créativité de BIGBROTHER, Spleen, M.Chigan, Iceman et de leurs différents collaborateurs.

Et surtout, « Michaelzine » et « Men In Black » n’auraient pas existé sans vous, les fans. Cette révolution numérique incarnée par ces deux fanzines, c’est avant tout la vôtre.

michaelzinetablette

1 Response

  1. Bonjour a toute l’équipe,bon anniversaire a Mjlegend,je vous suis depuis votre création et je remarque que la rubrique des News est plus pointue que d’autre site et j’apprécie !,aussi et surtout après lecture concernant le Mochaelzine,bien que sa vous demande du temps de l’argent,j’espère parmi de nombreux fans,que ce fan-zine sera imprimé très prochainement,et pourquoi pas nous demander notre avis pour une couverture ou autre voilà,bon continuation Jackson Fan .